Marathon du bout du monde

Epreuve : Marathon Temps : 4:30:41

Récit de mon 2ème Marathon,

Il est 9h00 et nous sommes, en compagnie de mes deux copains Michel et Bruno, à la pointe du Raz ou il faut bien le reconnaître il fait froid, il y a du vent et du brouillard à couper au couteau (on ne verra pas la mer de cet endroit).

9h15 ça se rassemble doucement mais sûrement sur la ligne de départ, environ 520 marathoniens et environ 300 duo(s), 26kms + 16kms.

9h20 départ du seul et très courageux coureur handisport sous les méga applaudissements des marathoniens.

9h30, c’est parti, petite boucle sur la pointe du Raz et direction la baie des trépassés (magnifique). Je tourne en 5’50 sur les 5 premiers kilos. Allez Yannick on s’accroche, je pense à tous les messages d’encouragements des copains, faut pas que je déçoive. Succession de bosses qui font mal, les ¾ du D+, 250m sont sur les 12 premiers kilos. A la pointe du van un sonneur de Cornemuse nous joue un super morceau bien de chez nous (je l’applaudis, normal je renie pas mes origines, Eric je pense à toi à ce moment).

Le semi se passe sans problème et même facilement en 2h06, je me dis que j’aurais peut-être du accélérer, mais bon vaut mieux assurer. Le passage au 26ème (relais des duo(s)) est dur avec une belle bosse qui casse bien avant le ravito. Ma puce est là, elle m’encourage et me fait un gros bisou (meilleur que l’EPO). Arrive le 30ème, mon chrono annonce 3h05, ça pique mais faut tenir. Je me dis que dès le 32ème ce sera le compte a rebours des 10 derniers, surtout ne pas s’arrêter. Arrive le 35ème , désolé mais putain que c’est bon toutes mes pensées vont vers Stéphane à ce moment, il sera content de voir qu’une fois encore je suis dans ses prévisions. Le 37ème, Yannick il en reste 5 mais là ça fait un moment que je suis à + de 7 minutes au kilo. Puis le 40ème où je réalise que l’arrivée est dans 2 bornes et qu’il faut que j’accélère si je veux rentrer en moins de 4h30. Faut que je tourne en6’ au kilo, c’est une descente jusqu’au port alors pourquoi pas. « Euh faut pas abuser Yannick t’auras le droit à 6’15 pas plus ».

L’Arche de l’arrivée sur le port de Tréboul à Douarnenez est là, il reste300 mètres alors je lâche tout….. 4h30’41 le rêve est réalisé, merci Stéphane merci Eric merci à tous les copains et copines pour leurs encouragements.

La seule grosse contrariété, Marielle est blessée. Elle n’a pas pris le départ et en a gros sur le cœur. Elle rebondira d’autant plus j’en suis sûr…..

Merci à tous, vos messages m’ont permis de réaliser ma perf’ . Si elle peut faire sourire (4H30 j’serai jamais champion du monde), elle n’en reste pas moins mon record personnel

bisous à toutes et à tous

PS : un grand merci à mon coach Stéphane

[metaslider id=522]